top of page

UVA, UVB , SPF et UPF, quelles différences ?

Il est primordial de protéger sa peau des UV. Une exposition prolongée aux rayons du soleil, et de surcroit sans protection, peut entraîner des complications pouvant aller d’une insolation à un cancer cutané.

Pour éviter que cela n’arrive, il est primordial de bien s’informer. Connaissez-vous la différence entre UVA et UVB ? Quels sont les effets des rayons UV sur l'organisme et sur la peau? Avez entendu parler des normes SPF et UPF ? On fait le point dans cet article !



Qu'est ce que les rayons UV ?


Le rayons UV, ou rayons ultraviolets, sont une forme de rayonnement électromagnétique émis par le soleil. Ils sont invisibles à l'œil humain car leur longueur d'onde est plus courte que celle de la lumière visible.

Nécessaires à notre organisme pour synthétiser la vitamine D, indispensables à la croissance et à la santé de nos dents et de nos os, ils sont aussi responsables de lésions oculaires ou de dommages cutanés pouvant aller jusqu’au cancer.


Les rayons UV sont classés en trois catégories en fonction de leur longueur d'onde : les UVA, les UVB et les UVC.

  • Les UVA sont très peu filtrés par l’atmosphère et représentent 95 à 99% des UV arrivant à la surface de la terre.

  • Les UVB sont filtrés en grande majorité par l’atmosphère mais leur intensité augmente au cours de la journée. Ils représentent 1 à 5% des UV arrivant à la surface de la terre, en fonction du pays, de la latitude, de la saison, de l’heure et de la présence de nuages.

  • Les UVC qui sont stoppés en totalité par l’atmosphère.



Quel est l'impact des UVA et UVB sur la santé ?


Les UVA détruisent les fibres élastiques et le collagène de notre peau, ce qui a comme conséquence un vieillissement prématuré : perte de fermeté de la peau, rides…

Les UVA sont aussi responsables des allergies solaires et peuvent également provoquer une modification de nos cellules cutanées, entraînant des cancers de la peau.

Avec plus de 100 000 nouveaux cas chaque année, les cancers de la peau sont les cancers les plus fréquents en France. Le risque d’une exposition trop forte aux UVA apparaît donc à moyen-long terme.


Quant à eux, les UVB peuvent provoquer des coups de soleil, des brûlures et en cas de surexposition des cancers cutanés. Les UVB sont aussi dangereux pour les yeux : ophtalmie, photokératite, rétinopathie solaire, dégénérescence de la rétine, cataracte…



Que signifie l'indice UV ?


Adopté en 1994 par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l'Organisation Mondiale de la Météorologie (OMM), l'indice UV, également appelé l'indice universel de rayonnement solaire, est un indicateur standard international qui nous informe tous les jours du degré d'intensité du rayonnement UV émis par le soleil qui atteint la surface terrestre en milieu de journée, lorsque l'élévation solaire est à son maximale, et en un lieu donné. Il évolue en fonction des saisons, du moment de la journée et de l’endroit où l’on se trouve sur la planète.


Pour communiquer sur le niveau de risque d’une exposition au soleil, Météo France réalise chaque jour des prévisions d’Index UV.

Plus l’indice UV est élevé, plus des expositions fréquentes et prolongées sont dangereuses.

  • Indice 1 - 2 : risque de brûlure faible

  • Indice 3 - 5 : risque de brûlure modéré

  • Indice 6 - 7 : risque de brûlure élevé

  • Indice 8 - 10 : risque de brûlure très élevé

  • Indice 11+ : risque de brûlure extrême.


Ce paramètre permet ainsi de prendre connaissance et d'évaluer les risques que représente l'exposition excessive aux rayons ultraviolets pour la peau.


Pour vous rendre compte du niveau de danger : sur une peau claire non bronzée, le délai d’apparition d’une brûlure est d’une heure pour les index jusqu’à 2. Il passe à seulement 15 minutes pour les index 9-10.



Interpréter les indices de protection solaire SPF et UPF


Entre UPF et SPF (ou FPS), le concept est essentiellement le même : protéger votre peau contre les rayons ultraviolets. Pour faire simple, UPF est aux tissus et aux vêtements, ce que le SPF est aux crèmes, lotions et sérums.


UPF " Ultraviolet Protection Factor"


UPF correspond à des tests réalisés par spectrophotomètre sur un tissu. La mesure de protection solaire pour les tissus et indique le niveau de rayonnement UV absorbé et bloqué par le tissu.

  • Avec un tissu d’un indice UPF 5, 1/5e (20%) des rayons UV traversent le tissu.

  • Avec un tissu d’un indice UPF 50+, moins d'1/50e (2%) seulement des rayons UV le traversent.


Un tissu avec un indice UPF 50+ bloque plus de 98% des rayons UVA et UVB.

Il est à ce jour la protection solaire maximale pouvant être atteinte pour les tissus en Europe, selon la norme EN 13758-1.

Chez Baïnes, nous ne proposons que des vêtements et maillots de bain anti-UV certifiés UPF 50+ afin de vous offrir le niveau maximal de protection.


SPF " Sun Protection Factor "


SPF ne mesure que la protection de l'écran solaire contre les rayons UVB, les rayons brûlants. Il varie entre 15 et 50 et indique le niveau de rayons UVB bloqués par la crème solaire.

  • Un écran solaire SPF 15 bloque environ 95% des rayons UVB

  • Un écran solaire SPF 30 bloque environ 96,7% des UVB

  • Un écran solaire SPF 50 bloque environ 98,3% des UVB.

Un produit solaire avec un SPF 15 absorbe environ 95% des UVB, tandis que les 5% restants pénètrent dans la peau.



Quelles sont les différentes normes anti-UV?


Il existe plusieurs normes pour évaluer la protection contre les rayons UV dans les produits tels que les vêtements, les lunettes de soleil et les crèmes solaires.


La norme la plus courante pour les vêtements est la norme UPF (Facteur de Protection Ultraviolet), qui mesure la quantité de rayons UV bloqués par le tissu.

Un vêtement avec un UPF de 50 signifie qu'il bloque 98% des rayons UV, tandis qu'un vêtement avec un UPF de 25 bloque environ 96% des rayons UV.


Pour les lunettes de soleil, la norme européenne EN 1836:2005 et la norme américaine ANSI Z80.3 évaluent la capacité des verres à bloquer les rayons UV. Les verres conformes à ces normes offrent une protection adéquate contre les rayons UV nocifs.


En ce qui concerne les crèmes solaires, la norme SPF (Facteur de Protection Solaire) mesure la capacité de la crème à protéger la peau contre les rayons UVB. Il est recommandé d'utiliser des crèmes solaires avec un SPF d'au moins 30 pour une protection efficace.


Il est important de rechercher des produits qui respectent ces normes pour assurer une protection adéquate contre les rayons UV.



Lycra anti-UV UPF50+ modèle PAPAYA marque française BAÏNES

Comment bien se protéger des rayons UV ?

Choisissez une protection solaire adaptée à la nature de votre peau


Face aux effets du soleil, nous ne sommes pas égaux. En effet, du fait de sa génétique, chaque individu possède sa propre capacité à réagir aux UV. Il faudra choisir votre crème solaire en fonction de votre phototype (catégorisation des types de peau).

L’OMS se réfère à l’échelle de Fitzpatrick qui identifie six phototypes différents.

Plus le phototype est bas, et plus l’indice de protection doit être important.


Un profil dont le prototype est de 1 devra opter pour un Indice de protection (IP) solaire 50+, tandis qu’un phototype VI, qui correspond à une peau noire, pourra se contenter d’un IP 10 ou 30.


Appliquez correctement votre protection solaire


Appliquez la crème solaire environ 15 minutes avant de sortir et pensez à renouveler l’application toutes les deux heures, et après chaque baignade. Portez une attention particulière aux zones les plus exposées, telles que le nez et les oreilles.


Exposez-vous aux bonnes heures


Autre précaution incontournable, évitez de vous exposer aux heures les plus chaudes de la journée. Ainsi, pendant l’été, entre 12 heures et 16 heures, c’est le moment où les rayons solaires sont les plus intenses et donc les plus dangereux. L’idéal est donc de privilégier les horaires du matin ou de fin d’après-midi.


Privilégiez l’ombre


Même si rester à l’ombre ne protège pas totalement des coups de soleil, les risques seront tout de même réduits et surtout vous pourrez obtenir une peau joliment hâlée.


Couvrez-vous !


La crème solaire n'est pas une armure. Elle doit être utilisée en complément de vêtements anti-UV, dans l’idéal certifiés UPF 50+ afin de garantir une protection solaire maximale contre les UV.

Chez Baïnes, nos maillots de bain à manches longues, nos lycras, nos shorts, nos combinaisons sont spécifiquement conçus pour vous garantir une protection maximum.

N'oubliez pas de vous protéger la tête, le cou et la nuque avec un chapeau anti-UV à large bord et de porter des lunettes de soleil de catégorie 2 ou 3.


Continuez à vous protéger même lorsque vous êtes bronzé


Contrairement aux idées reçues, il est essentiel de continuer à appliquer une protection solaire une fois bronzée. En effet, malgré le fait que le bronzage constitue une barrière naturelle de la peau pour se protéger du soleil, elle reste néanmoins superficielle et ne filtre qu’une partie des UV.



Nous l'avons vu le soleil joue un rôle essentiel sur notre bien- être cependant les effets peuvent irréversibles à long terme. Tout est une question d'équilibre. L’éducation solaire reste à ce jour le meilleur moyen d’agir. Chacun doit comprendre comment préserver au mieux son patrimoine solaire afin de profiter du soleil en toute sécurité.






bottom of page